Accueil / Boutique Traiter Mon palmier / Enduit Collant Protecteur BioPalm - Seau de 5kg

Enduit Collant Protecteur BioPalm - Seau de 5kg

108.00 € TTC

REF ID : 1510
DISPONIBLE EN STOCK
Expédition le jour même
Du lundi au vendredi, avant 14h
Livraison offerte à partir de 89 € (en point de retrait)
Collectivités, Professionnels, Particuliers, Responsable espaces verts...
Besoin d'une quantité importante ?
Devis personnalisé au 04.74.05.25.56 ou info@k3d.fr
Enduit Collant Protecteur BioPalm - Seau de 5kg  Glu (enduit protecteur) à pulvériser sur le sommet du palmier. Lutte contre les papillons et charançons des palmiers. Efficace sur toutes les espèces de palmiers (Chamaerops humilis, Trachycarpus fortunei, Washingtonia, Phoenix canariensis). Enduit souple ayant une double fonction : piéger/gêner les insectes par l’aspect gluant et par l’aspect « mécanique » de l’enduit, qui durcit légèrement au séchage. Produit dont tous les composants sont naturels, utilisable en agriculture biologique conformément au règlement CE 834/2007 (ECOCERT).   Composition : Huile végétale, latex et composés issus du pin Attention livraison sous 10 jours   Conditionnement : Seau de 5kg    Dosages Chamaéops : 0.5l Trachycarpus : 1 à 2 litres Phoenix : 3 à 5 litres   Période d'application Papillon du palmier : A partir du 15 mai, jusqu’au 15 Août (le pic de ponte a lieu durant la première quinzaine de juillet ). Charançon rouge : les vols ayant lieu – suivant aléas climatiques annuels – pratiquement toute l’année, faire une application en Mars/Avril et un complément en Juillet après la pousse de l’année.   Usages  Produit à pulvériser sur le sommet du palmier. Lutte contre les papillons et charançons des palmiers. Efficace sur toutes les espèces de palmiers (Chamaerops humilis, Trachycarpus fortunei, Washingtonia, Phoenix canariensis).   Application Le produit doit être appliqué une à deux fois par an, à l’aide d’un pistolet à « blaxonner » alimenté par un compresseur d’air. Il est indispensable de bien régler le débit en aval du flacon, afin que l’enduit puisse être projeté. L’application doit être réalisée idéalement avant les premiers vols de papillons ou de charançons. Avant application, ne pas hésiter à bien racler la surface du stipe, afin de la rendre la plus lisse possible (surtout pour les palmiers Phoenix et Washingtonia). Une bonne préparation de la zone à traiter permet de réduire la quantité d’enduit à utiliser et de former une barrière physique imperméable Ne pas appliquer le produit lorsqu’un risque de pluie est prévu dans les 24 heures. La zone à protéger avec BIOPALM® comprend le départ de la « lance », la base des feuilles (attention BIOPALM® ne doit pas être appliqué sur toute la surface de la feuille, uniquement à la base) sur 10 à 20 cm et le haut du stipe sur 20 à 30 cm en fonction de la taille du palmier. L’application doit être homogène et sans ruptures. Percer un trou dans le fond de la bouteille afin de faciliter la sortie du produit.   Durée d'efficacité 5 à 7 mois (lutte préventive charançon : 2 applications par an sont opportunes). Une seule application par an  contre le Paysandisia archon !     Précautions L’efficacité de la protection par application de l’enduit collant BIOPALM dépend de deux facteurs : a) la préparation de la surface à traiter, surtout quand il s’agit de sujets importants comme le Phénix ou certains Washingtonia. C’est-à-dire, couper les palmes affaissées à leur base, afin de ne conserver, au mieux, que les palmes, dont leur sommet revient à l’horizontale. Ensuite, bien racler le sommet du stipe jusqu’à obtenir une surface quasi plane sans crevasse, puis contrôler ainsi s’il ne soit pas déjà infesté. Si c’est le cas, procéder à un traitement biologique (type Nématodes ou champignons) avant d’appliquer BIOPALM. Pour des sujets comme le chamaérops ou bien le Trachicarpus, il suffit de couper, à leur base, les palmes anciennes ou qui penchent trop et éventuellement l’exces de « jute », qui se trouve sur le sommet du stipe. b) de son application. Il est indispensable de traiter les 2 faces de la base de palmes car, dans le cas du charançon, il y a trop de possibilités, pour cet insecte, de pondre sur l’arrière des pétioles des palmes. Par conséquence, dans le cas de la lutte préventive contre le charançon, il est indispensable de disposer d’équipement de projection, qui permettent une application sur l’arrière de la base de chaque palme. Un pistolet à blaxonner ne suffit pas, car l’équipement doit pouvoir projeter BIOPALM à 90 ° afin de traiter l’arrière de la base des palmes. Sur tous les sujets, 30-40 cm de stipe est à protéger + la base (face arrière compris pour les Washingtonia et Phénix) des palmes jusqu’au centre de la houppe.   Voir la video de présentation de BIOPALM en flacon
  Appliquer Biopalm sur un palmier attaqué par le papillon
 
108.00 € Disponible en stock

Enduit Collant Protecteur BioPalm - Seau de 5kg 

Glu (enduit protecteur) à pulvériser sur le sommet du palmier. Lutte contre les papillons et charançons des palmiers. Efficace sur toutes les espèces de palmiers (Chamaerops humilis, Trachycarpus fortunei, Washingtonia, Phoenix canariensis).

Enduit souple ayant une double fonction : piéger/gêner les insectes par l’aspect gluant et par l’aspect « mécanique » de l’enduit, qui durcit légèrement au séchage.

Produit dont tous les composants sont naturels, utilisable en agriculture biologique conformément au règlement CE 834/2007 (ECOCERT).

 

Composition : Huile végétale, latex et composés issus du pin

Attention livraison sous 10 jours

 

Conditionnement : Seau de 5kg 

 

Dosages

  • Chamaéops : 0.5l

  • Trachycarpus : 1 à 2 litres

  • Phoenix : 3 à 5 litres

 

Période d'application

Papillon du palmier : A partir du 15 mai, jusqu’au 15 Août (le pic de ponte a lieu durant la première quinzaine de juillet ).

Charançon rouge : les vols ayant lieu – suivant aléas climatiques annuels – pratiquement toute l’année, faire une application en Mars/Avril et un complément en Juillet après la pousse de l’année.

 

Usages 

Produit à pulvériser sur le sommet du palmier. Lutte contre les papillons et charançons des palmiers. Efficace sur toutes les espèces de palmiers (Chamaerops humilis, Trachycarpus fortunei, Washingtonia, Phoenix canariensis).

 

Application

Le produit doit être appliqué une à deux fois par an, à l’aide d’un pistolet à « blaxonner » alimenté par un compresseur d’air. Il est indispensable de bien régler le débit en aval du flacon, afin que l’enduit puisse être projeté.

L’application doit être réalisée idéalement avant les premiers vols de papillons ou de charançons.

Avant application, ne pas hésiter à bien racler la surface du stipe, afin de la rendre la plus lisse possible (surtout pour les palmiers Phoenix et Washingtonia).

Une bonne préparation de la zone à traiter permet de réduire la quantité d’enduit à utiliser et de former une barrière physique imperméable

Ne pas appliquer le produit lorsqu’un risque de pluie est prévu dans les 24 heures. La zone à protéger avec BIOPALM® comprend le départ de la « lance », la base des feuilles (attention BIOPALM® ne doit pas être appliqué sur toute la surface de la feuille, uniquement à la base) sur 10 à 20 cm et le haut du stipe sur 20 à 30 cm en fonction de la taille du palmier.

L’application doit être homogène et sans ruptures.

Percer un trou dans le fond de la bouteille afin de faciliter la sortie du produit.

 

Durée d'efficacité

5 à 7 mois (lutte préventive charançon : 2 applications par an sont opportunes). Une seule application par an  contre le Paysandisia archon !

 

 

Précautions

L’efficacité de la protection par application de l’enduit collant BIOPALM dépend de deux facteurs :

a) la préparation de la surface à traiter, surtout quand il s’agit de sujets importants comme le Phénix ou certains Washingtonia.

C’est-à-dire, couper les palmes affaissées à leur base, afin de ne conserver, au mieux, que les palmes, dont leur sommet revient à l’horizontale. Ensuite, bien racler le sommet du stipe jusqu’à obtenir une surface quasi plane sans crevasse, puis contrôler ainsi s’il ne soit pas déjà infesté. Si c’est le cas, procéder à un traitement biologique (type Nématodes ou champignons) avant d’appliquer BIOPALM. Pour des sujets comme le chamaérops ou bien le Trachicarpus, il suffit de couper, à leur base, les palmes anciennes ou qui penchent trop et éventuellement l’exces de « jute », qui se trouve sur le sommet du stipe.

b) de son application. Il est indispensable de traiter les 2 faces de la base de palmes car, dans le cas du charançon, il y a trop de possibilités, pour cet insecte, de pondre sur l’arrière des pétioles des palmes. Par conséquence, dans le cas de la lutte préventive contre le charançon, il est indispensable de disposer d’équipement de projection, qui permettent une application sur l’arrière de la base de chaque palme. Un pistolet à blaxonner ne suffit pas, car l’équipement doit pouvoir projeter BIOPALM à 90 ° afin de traiter l’arrière de la base des palmes. Sur tous les sujets, 30-40 cm de stipe est à protéger + la base (face arrière compris pour les Washingtonia et Phénix) des palmes jusqu’au centre de la houppe.

 

Voir la video de présentation de BIOPALM en flacon

 

Appliquer Biopalm sur un palmier attaqué par le papillon

 

Période d'utilisation
Jan Fev Mar Avr Mai Juin Juil Aou Sep Oct Nov Dec
Enduit Collant Protecteur BioPalm - Seau de 5kg
108.00 € TTC

REF ID : 1510
Piègeage biologique du charançon rouge du palmier
Piègeage biologique du charançon rouge du palmier
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...