Le papillon du palmier, un ravageur dont il faut se méfier !

Le Paysandisia archon ou Sphinx du palmier est une espèce de papillon de la famille des Castniidae. Ce nuisible est aussi appelé papillon du palmier. Originaire de l’Uruguay et du centre de l’Argentine, il se diffuse rapidement dans le Sud de l’Europe après avoir été introduit accidentellement. Cette espèce est alors considérée comme ravageuse car elle détruit des milliers de palmiers en Europe méditerranéenne à coté d'un autre ravageur : le charançon rouge des palmiers.

 

Biologie du Paysandisia archon

Le Sphinx du palmier est un grand papillon, mesurant jusqu'à 11 cm. Ses ailes antérieures sont vertbronze foncé striées de brun tandis que ses ailes postérieures sont rouge orangé avec des marques noires et blanches. La femelle, plus grande que le mâle, se reconnaît facilement à son ovipositeur proéminent, ses ailes sont moins colorées avec de discrets ocelles sur les deux faces des ailes antérieures. Cette espèce vole de jour et a des antennes en massue. Les adultes volent de juin à septembre. On les remarquera régulière et quotidienne sur les palmiers, entre 12h et 14h30 environ.

 

Les larves du papillon

La larve est une grosse chenille blanchâtre, très grasse, mesurant environ 10 cm . Elle se nourrit des tiges et des troncs de palmiers. Mieux connue en République Démocratique du Congo sous le nom de "mpose" la larve de ce papillon est une nourriture courante. De préférence frite à l'huile, elle a un goût assez doux.

 

Son habitat et ses victimes

Le papillon du palmier affectionne toutes sortes de palmiers. A l'origine, on le retrouve principalement : En Amérique du Sud, dans le nord de l'Argentine, l'ouest de l'Uruguay, le Paraguay, le sud-est du Brésil.

Où il se développait sur : le butia argentin, le butia yatay, le Syagrus romanzoffiana, le Trithrinax campestris.

Mais il s'est aussi développé de manière durable dans son air d'introduction en Europe, il sévit désormais en Espagne, Italie et dans le sud de la France où il fait des ravages sur d'autres espèces comme :

  • le Palmier nain Chamaerops humilis
  • le Dattier des Canaries Phoenix canariensis
  • le Palmier-dattier Phoenix dactylifera
  • le Phoenix reclinata

Mais aussi auprés des Livistona tels que :

  • le Latanier de Chine ou Livistona chinensis
  • le Latanier pleureur ou Livistona decipiens
  • le Livistona saribus

ou encore :

  • le palmier de Chine ou Trachycarpus fortunei
  • le Washingtonia filifera
  • les Sabal.

Depuis son développement dans le Sud de la France au milieu des années 90, l’espèce s’est répandue et touche désormais huit départements, dont tous les départements côtiers de méditerranée. Malgré les dispositifs mis en place, le sphinx du palmier continue de se répandre et de faire des ravages considérables.

 

La lutte et les effets

Dans son habitat naturel, les dégâts causés par les larves ne sont pas très significatifs et l’espèce n’est pas considérée comme un ravageur en tant que tel, mais depuis son introduction en Europe, elle devient un sujet de préoccupation important à cause des dégâts parfois irrémédiables qu’elle provoque sur les palmiers de tous genres et de toutes natures. Comme il lui est plus simple de pondre sur un stipe poilu, les Trachycarpus et les Chamaerops sont les plus touchés. Ses larves de près de 8 cm rongent l’intérieur du palmier, ce qui se manifeste par des petits trous dans le stipe et sur les feuilles. On remarque aussi leur présence à la découverte d'une sorte de sciure au niveau des stipes ou du pied du palmier infesté. Si la contamination est déjà trop avancée, vous n'aurez pas d'autre choix que de détruire complètement le palmier en le brûlant notamment. Un certain nombre de produits et techniques permettent une lutte efficace. L'utilisation de produits biologiques à base de spores de Beauveria bassiana par exemple permet le contrôle de ce ravageur. Le nématode Steinernema carpocapsae est un ver microscopique qui contamine la larve du papillon du palmier ainsi que celle du charançon Rouge (Rhyncophorus ferrugineus). La glu vient compléter le tableau avec l'endothérapie ou encore la taille du palmier pour une action parfois très radicale, c'est pourquoi il est important d'agir très tôt en cas de diagnostic d'infestation.

Nématodes pour les larves du papillon du palmier, Palmanem Gel
Nématodes pour les larves du papillon du palmier, Palmanem Gel
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...