Quel palmier et quel nuisible : papillon du palmier ou charançon rouge ?

Il existe une multitude de palmiers et tous sont des victimes potentielles pour le papillon du palmier ou le charançon rouge qui se développent rapidement. 

Stipe d'un Phoenix attaquéMême si certains d'entre eux résistent mieux que d'autres à la menace des ravageurs, aucun palmier n'est vraiment à l'abri d'une attaque. Ainsi, les études ont démontré que le charançon rouge attaquera de préférence :

Le palmier coco  ou Cocos nucifera puis de nombreux Arecaceaes soit quasiment l'ensemble des palmiers de nos villes et jardins.

 

En parallèle, le sphinx du palmier préférera se développer dans son habitat naturel sur : Le Butia yatay, le Syagrus romanzoffiana, le Trithrinax campestris.

 

Puis dans l'aire d’introduction sur :

 

  • le Palmier nain ou Chamaerops humilis,
  • le Dattier des Canaries ou Phoenix canariensis
  • le Palmier-dattier ou Phoenix dactylifera
  • le Phoenix reclinata
  • le Latanier de Chine ou Livistona chinensis
  • le Latanier pleureur ou Livistona decipiens
  • le Livistona saribus
  • le palmier de Chine Trachycarpus fortunei
  • le Washingtonia filifera
  • Les Sabals.

 

De mêmes prédateurs sur des végétaux aux origines bien différentes. Faisons un petit tour d'horizon avec cette liste non exhaustive de la multitude de palmiers disponibles dans la nature et qui embellissent notre paysage à la ville comme à la campagne.

 

Le PALMIER CALIFORNIEN


Deux Washingtonia filiferaOrigine

De son nom scientifique Washingtonia filifera, le palmier à jupon ou palmier de Californie, appartient à la famille des Arécacées. On le trouve originairement dans les canyons et zones arides du Mexique, de la Californie du sud et en Arizona. La culture du palmier de Californie comme plante ornementale rend son origine géographique véritablement incertaine.

 

Culture

Ce palmier à la croissance rapide et au semis facile peut être considéré, par certains, comme invasif. Il n 'en est pas moins un très beau palmier à la silhouette élancée, résistant au froid et à la sécheresse. Le palmier de Californie se mettra à fleurir au bout de vingt ans et ses fleurs jaune pâle produisent des fruits sombres qu'on utilisait autrefois pour produire une sorte de farine.

Il aime les sols drainants, riches et humifères. Il demande toujours une exposition ensoleillée, soit à l’extérieur, soit en véranda ou en hall très lumineux.

En pleine terre, le palmier de Californie est planté au printemps. Les climats trop humides ne lui sont pas favorables.

 

Résistance au froid et aux parasites

Le palmier à jupon est connu pour résister à des températures descendant jusqu’à -12°C. A partir de -6°C, son feuillage peut-être endommagé, et jusqu’à -12°C, même s'il perd entièrement sa couronne de feuilles, la lance ne gèlera pas. Il est vulnérable aux sphinx des palmiers comme aux charançons rouges.

L’espèce Washingtonia filifera est très proche de l’espèce Washingtonia robusta, et les hybrides entre les deux espèces sont courants.

 


Le PALMIER MEXICAIN

Washingtonia robustaOrigine

Le palmier mexicain ou Washingtonia robusta, appartient à la famille des arécacées. Originaire de Californie et du Mexique, on le cultive partout où il n’est pas limité par le gel. Il fleurit en été en longues grappes de 3 mètres avec des fleurs de couleur crème qui fructifient en petits fruits bruns. Les feuilles du Washingtonia robusta servaient originairement pour le tissage et la construction de toits de chaume.

Culture

Il se développe mieux en  profitant de la chaleur en été. Il est capable de pousser de 60 à 120 cm par an, et plus si les températures dépassent quotidiennement les 25 °C.

Résistance aux froid et aux parasites

Il survit et se développe en extérieur dans des climats ne descendant pas au-delà de -8 °C. Il fait partie des palmiers sensible aux attaques des charançon et rouge et du sphinx du palmier.

 

Le PALMIER DE GUADELOUPE

BraheaEdulisOrigine

Le Brahea edulis ou Palmier de Guadaloupé se développe sur des pentes rocailleuses et des pics, au milieu d'une végétation désertique, jusqu'à 1000 mètres d'altitude sur l'Ile de Guadalupé. On le considère malheureusement comme étant en voie de disparition. 


Culture
De stipe robuste et annelé, il peut aller jusqu'à 12m de haut. Il est pourvu de grandes feuilles en éventail, rigides qui sont vertes dessus et légèrement  bleutées sur le dessous. 
Ses grappes de fleurs d'un blanc ivoire apparaissent l'été et donneront des fruits globuleux de couleur noire à maturité.

Ses fruits sont totalement comestibles et sont consommés en Amérique centrale. 


Résistance au froid et aux parasites
Il doit être rentré l'hiver en serre froide ou véranda non chauffée car il résiste à des températures allant jusqu'à -10°C, il tolère également la sécheresse et les vents forts. Il est vulnérable aux attaques d'insectes nuisibles.

 

Le PALMIER A VIN

Fruit du Butia capitata

Origine

Ce palmier, proche du coco du Chili est un palmier aux longues feuilles arquées de teintes variables, vert gris à vert bleu. Il se pare en juin-juillet de fleurs rouges, violettes ou encore jaunes. Le Butia capitata réunit sept espèces sud-américaines réparties entre le sud du Brésil, le Paraguay, l'Uruguay et l'Argentine. Elles peuplent les régions boisées composées d'arbres de petite taille et les savanes du littoral, sur des terrains secs sableux ou rocailleux. Butia est un nom emprunté à une langue d'Amérique du Sud. « Capitata » vient du latin « caput » qui désigne la tête.

 

Culture

L'espèce Butia capitata peut atteindre une hauteur de 3 à 5 m. Elle se développe très bien en France, en méditerranée, ainsi que d'une manière plus générale sous des climats tempérés chauds et subtropicaux. L'espèce la plus commune, , est appelée également « palmier à vin », « palmier abricot », « arbre à laque », « palmier vinaigre ». La pulpe fibreuse et juteuse de ses fruits a un goût variable qui se rapproche de l'ananas, de la mirabelle, de la mangue dans le meilleur des cas. Elle est riche en vitamine C et sert à faire d'excellentes gelées , des liqueurs ou à parfumer des punchs.

 

Résistance au froid et aux parasites

On la trouve même dans des zones qui rencontrent des gelées au mois de mai. Il est un mets de prédilection pour les larves de charançon rouge.

 

Le PALMIER YATAY

Le Butia ArgentinOrigine

Le palmier Yatay ou Butia argentin, est un palmier qui appartient à la famille des arécacées et au genre Butia originaire du nord-est de l’Argentine.Son feuillage est à la fois beau et caractéristique : palmes courtes et arquées, découpées de manière régulière et bleutées lui donnent de l'élégance et une bonne capacité de résistance aux vents.

 

Culture

Le développement de se palmier est plutôt lente. Il apprécie le soleil et les sols riches et bien drainés. En Europe, il est possible de l'acclimater sur la côte Atlantique ou en méditerranée. Ailleurs il se plaît au Sud du Brésil, au Nord de l' Uruguay, au Nord-Est de l'Argentine ou encore dans les savanes à faibles altitudes.

 

Résistance au froid et aux parasites

Le Butia yatay a la réputation d’être  l'un des plus résistant au froid de son espèce, jusqu’à -12 °C environ. Il est, malheureusement, l'un des palmiers préférés des sphinx du palmier.

 

Le PALMIER NAIN 

Le Palmier NainOrigine

Ce palmier arbustif  ou Chamaerops humilis est certainement le plus facile à cultiver. De la Famille des  arécacées, il tient son origine de l' Amérique du Nord. Comme son nom l'indique, il ne dépassera pas les 3 mètres de hauteur. Il a cependant une formidable capacité à se régénérer de manière naturelle après le passage d'un incendie. Il supportera également très bien le bord de mer et ses embruns.

 

Culture

Ses fruits, malgré leurs aspects brun-rouge attirants, ne doivent pas être consommés même si de nombreuses vertus thérapeutiques sont associées aux baies de cette plante. Son utilisation se retrouve dans la fabrication de divers matériels et objets tressés.Le palmier nain préfère les sols sablonneux, drainés et peu fertiles mais bien exposés au soleil, surtout en hiver.

 

Résistance au froid et aux parasites

La fusariose, les acariens, les champignons et la pourriture du bourgeon comme les attaques des insectes nuisibles sont des obstacles au bon développement du palmier nain. De plus, il est dangereux de l'exposer aux températures descendant au-dessous de -12°C.

 

 

Le COCOTIER DU CHILI

Jubaea chilensis ou Cocotier du ChiliOrigine

Le cocotier du Chili ou palmier du Chili,  de son nom scientifique Jubaea chilensis, est une espèce de la famille des palmiers. C'est la seule espèce actuellement acceptée au sein du genre Jubaea. Son nom lui est donné en l’honneur du roi savant Juba II qui régnait sur la Mauritanie et qui s’intéressait à la botanique.

 

Culture

Ce palmier à feuilles pennées est proche d’une lignée de genre que l'on retrouve exclusivement dans l’hémisphère sud. L’origine de ce groupe se situe en Afrique pour se poursuivre à l’est vers Madagascar , la Mélanésie , le Chili , la Bolivie, et enfin pour s'achever au Sud du Brésil. Le cocotier du Chili aime les sols pauvres et secs. Avec son stipe qui atteint parfois cinq mètres de circonférence au sol, il est sans conteste le plus imposant des palmiers. Avec une croissance assez lente au départ, elle s'accélère à partir de la quinzième année environ. Ce palmier ne fleurira pas avant l’âge de 60 ans.

 

Résistance au froid et aux parasites

C’est le plus résistant au froid de tous les palmiers à feuilles pennées. Dans le meilleur des cas, il peut supporter des températures allant jusqu’à −15 °C. Il est une des proies potentielles du charançon rouge comme du papillon du palmier.

 

Le PALMIER DATTIER

Des grappes de dattes sur un phoenix dactylifera.Origine

Le palmier dattier  ou phoenix dactylifera est aussi appelé plus simplement « dattier ». Le dattier les célèbres fruits qui caractérisent l'Afrique du Nord et les oasis sahariennes : les dattes.

 

Culture

Le dattier a besoin d'énormément de soleil et d'un sol humide en permanence pour bien se développer. 

 

 

Résistance au froid et aux parasites

Certains dattiers craignent les températures inférieures à 10 °C qui s'avèrent rédhibitoires.La maladie du bayoud causée par le mycélium, un champignon, est sans doute son pire ennemi car elle entraîne sa mort. La maladie des feuilles cassantes, le jaunissement mortel du dattier font partie des maladies nécessitant des mesures draconiennes. Le palmier dattier est aussi vulnérable aux nuisibles comme le charançon rouge.

 

Le PALMIER MAZARI

Palmier Mazari ou Nannorrhops ritchieanaOrigine

Nannorrhops ritchieana est une espèce de palmiers de la famille des arecaceaes. Ce nom générique provient du grec nannos « nain », et rhops « buisson ». L'espèce 'ritchieana' est une dédicasse à David Ritchie qui a découvert ce palmier. Nannorrhops ritchieana est notamment répandue au Pakistan, en Afghanistan en Iran et au sud-est de la Péninsule arabique.

 

Culture

Ce palmier pousse à l'état naturel, dans des zones arides à semi-désertiques, allant d'une faible altitude à un peu moins de 2000 mètres d'altitude. Il croît où il trouve de l'eau dans le sol.

 

Résistance au froid et aux parasites

C'est une espèce très résistante au froid, elle peut supporter des températures allant jusqu'à  -20 C°, selon les variétés. D'ailleurs, dans son habitat, elle est souvent recouverte de neige.

Il en existe deux variétés, une variété aux feuilles vertes plus résistante au froid que la seconde aux feuilles argentées. Il est relativement apprécié du sphinx du palmier comme du charançon rouge.

 

Le PALMIER AIGUILLE

Palmier porc-épic ou Palmier AiguilleOrigine

Le palmier aiguille ou palmier porc-épic ou Rhapidophyllum hystrix est une espèce de palmiers qui est répandu dans les sous-bois, où il affectionne les sols humides et inondés. On le retrouve dans les États de Géorgie, Caroline du Nord, Mississippi, et Floride. C’est un genre relativement rare.

 

Culture

Le stipe est unique ; très court car  il ne dépasse pas 1,5 m. Mais avec la couronne, ce palmier pourra atteindre une hauteur allant jusqu'à 3 mètres. Les feuilles sont palmées et possèdent un pétiole long qui se termine par une douzaine de folioles. À l'âge adulte, chaque feuille fera plus de 2 mètres de long et ses fruits feront une drupe de couleur marron.

 

Résistance au froid et aux parasites

Il est très rustique, certains spécimens de Rhapidophyllum hystrix ont été retrouvés ayant survécu à des températures proches des −20 °C. Sa résistance ne le rend pas pour autant invulnérable aux attaques du papillon du palmier ou du charançon rouge.

 

LE PALMIER  BERMUDES

Palmier Sabal BermudanaOrigine

Le Sabal bermudana est un palmier originaire des Bermudes d'où il porte son nom. Mais il semblerait que les Sabals soient des plantes très anciennes, qui vivaient même en Europe à l’ère tertiaire. Le Sabal bermudana serait apparemment la souche isolée d’une espèce très rustique.

 

Culture

Endémique aux Bermudes. On le rencontre aussi bien sur sol sec que dans les marais.

Sabal bermudana est l’une des espèces les plus imposantes du genre. Bizarrement elle est aussi l’une des plus résistante au froid alors qu'elle ne rencontre jamais le gel dans son habitat naturel.

 

Résistance au froid et aux parasites

Le Sabal bermudana est très résistant au froid. Il tolère des températures négatives jusqu 'à 14°C dans de bonnes conditions. Cette espèce peut être victime des attaques de charançons rouges comme du papillon du palmier.

 

Le PALMISTE ROUGE

Le Palmier rouge ou Acanthophoenix rubraOrigine

Le palmiste rouge ou Acanthophoenix rubra est un palmier des îles Mascareignes. Ses feuilles pennées et épineuses, dont le cœur du bourgeon terminal, ou le chou-palmiste, est très apprécié des gourmets pour son goût délicat. Il partage le genre Acanthophoenix avec seulement deux autres espèces endémiques de la Réunion : le palmiste noir et le palmiste de Roussel. Ce palmier peut atteindre une douzaine de mètres de hauteur.

Culture

C'est une espèce de palmier des forêts humides de La Réunion et de Maurice.

Résistance au froid et aux parasites

Ce palmier se développe bien avec des températures estivales et doit être protégé contre les attaques des nuisibles des palmiers.

 

Le PALMIER CHANVRE

Un Trachycarpus fortuneiOrigine

Le palmier de Chine ou palmier à chanvre  appelé scientifiquement Trachycarpus fortunei est une espèce de palmier  originaire du centre et de l'est de la Chine.

On doit son épithète spécifique, « fortunei », à Robert Fortune, botaniste anglais qui a ramené des graines de Chusan vers 1850. En Chine, ses inflorescences sont consommées comme légumes. Les fruits sont également comestibles bien mures. Ses fibres et ses feuilles sont également utilisées en Chine pour des usages artisanaux. Au Japon, la fibre sert par exemple à faire les cordes utilisées pour le jardinage.

 

Culture

Il pousse à des altitudes élevées, jusqu'à 2 400 mètres dans son aire d'origine : les montagnes du sud de la Chine, du Japon et du nord de l'Inde.  Le Trachycarpus s'adapte à une grande diversité de climats même s'il préfère les régions humides. Il craint en ce sens le manque d'eau et les grosses chaleurs.

 

Résistance aux froid et aux parasites

C'est l'espèce la plus commune parmi les palmiers rustiques, elle peut résister à des températures négatives de −18 °C. Mais le feuillage peut être atteint à partir de −12 °C et les jeunes plants peuvent souffrir à partir de −8 °C.

Depuis 2001, dans le sud de l'Europe, il peut être sujet aux attaques de la larve du Paysandisia archon ou papillon du palmier.

 

Le PALMIER WIDAMERE

TRACHYCARPUS LATISECTUSOrigine

Il ne subsiste qu’une minuscule population naturelle de Palmier Windamere ou Trachycarpus latisectus, dans la région du Sikkim (Himalayas), au nord-est de l’Inde.

Culture 

Ce palmier rare n’a été que très récemment introduit en culture. Il devrait cependant remplacer assez vite le Trachycarpus fortunei, ou au moins le concurrencer facilement auprès des amateurs de la plante. Dans son habitat naturel, on le rencontre  à partir de 1200 mètres d’altitude et jusqu’à 2300m.

Résistance au froid et aux parasites

Il résiste au gel mais pas au délà de-10°C . Il peut faire l'objet d'attaque de nuisibles comme le charançon rouge ou le sphinx du palmier.

 

Le PALMIER Bleu DU MEXIQUE

Brahea armata palmier bleuOrigine

Le palmier bleu du Mexique (Brahea armata) est une espèce de plante de la famille des palmiers. C’est l’espèce du genre Brahea la plus répandue en culture. Elle a sa représentation dans tous les jardins botaniques du monde, sous les tropiques comme dans les pays tempérés. À l'origine, en provenance du Nord-ouest du Mexique, on la retrouve dans les canyons et les gorges, en zones désertiques. On peut aussi rencontrer une population naturelle de Brahea armata en compagnie des deux espèces de Washingtonia (Washingtonia filifera et Washingtonia robusta) dans un site près de Catavina Arroyo, Baja California. Les palmes de ce palmier sont couramment utilisées pour la couverture des habitations et ses segments sont entrelacés dans la fabrication de chapeaux.

 

Culture 

La croissance est assez lente puisque les jeunes plantes se développent doucement les dix premières années puis la croissance s’accélère grandement comme c'est le cas pour la plupart des palmiers.

 

Résistance au froid et aux parasites

Il n'est pas réputé pour sa grande résistance au froid ni aux attaques de prédateurs, il faut donc le protéger de manière préventive.

 

Le PALMIER BANANIER

Un Musa palmier bananierOrigine

Les bananiers (Musa) forment un genre de plantes monocotylédones vivaces de la famille des Musaceae dont les fruits, en général, sont les bananes. Le bananier, contrairement aux idées reçues, n'est pas un arbre mais une plante herbacée. C''est  en quelque sorte« la plus grande herbe du monde ».Ce genre comprend environ soixante espèces, toutes tropicales, dont plusieurs sont largement cultivées pour la production de bananes. La région d'origine de la banane se trouve entre l'Inde et les îles mélanésiennes du Pacifique en passant par l'Indonésie et la Nouvelle-Guinée.

Culture

Aujourd'hui, la banane est cultivée dans toutes les régions tropicales de la planète comme en Colombie, au Honduras.Le bananier vit dans les pays tropicaux, sous un climat chaud et humide.

La banane de culture fut introduite dans les Amériques dès le début de la colonisation européenne vers 1500.

Résistance au froid et aux Parasites

Les bananiers souffrent notamment de l'action des vers nématodes, comme les Radopholus similis, les Helicotylenchus multicinctus ou encore les Meloidogynes, qui détruisent les racines de ce végétal.Certaines variétés issues de croisement peuvent résister à des températures allant jusqu'à – 12°C

 

Le YUCCA

Un Yucca en potOrigine

Yucca est un genre d'environ 50 espèces de plantes vivaces arbustives. Les yuccas se rencontrent dans les régions chaudes et sèches de l'Amérique du Nord, de l'Amérique centrale et des Antilles. Ils sont utilisés principalement comme plantes ornementales.

Le mot « yucca » vient, via l'espagnol « yuca », de la langue des Arawaks d'Haïti qui désignait à l'origine le manioc

 

Culture

Le yucca est une plante dépolluante. Il absorbe principalement le benzène et l'ammoniac. Ses fruits sont souvent comestibles comme ceux de Yucca filifera. Il pousse naturellement dans les zones à climat méditerranéen et à climat désertique du globe. Il s'adapte très bien aux zones au climat plus froid où il a été introduit.

 

Résistance au froid et aux parasites

Les Yucca sont naturellement résistants au froid et aux parasites.

 

Rumeur sur le Yucca

« La présence d'araignées dans des yuccas est évoquée pour la première fois en Scandinavie et en Grande-Bretagne au début des années 1970. En France, l'histoire fait surface dans un journal lyonnais en 1986. Chaque fois, le récit est presque identique : l'arrosage du yucca provoque un bruissement des feuilles sans cesse plus fort, jusqu'au moment où des araignées émergent de la plante, les pompiers sont alors appelés pour détruire ces insectes. Cette rumeur est infondée : les araignées ne pondent pas dans les arbres ou la végétation ; de toute façon, les araignées qui sortent de ces œufs sont tellement petites qu'elles n'attireraient en rien l'attention de quiconque. Au plus fort de la rumeur, en 1986, l'importation des yuccas a baissé de près de deux tiers. »

 

LE PALMIER DU BRESIL

Un butia OdorataOrigine

Ce palmier est une plante de la famille des palmaes. Il est originaire d' Amérique du Sud (côte Sud-Est du Brésil). De son nom botanique butia capitata ou butia odorata, il est cousin le palmier argentin. Ce palmier peut atteindre 7 mètres de hauteur.

 


Résistance au froid et aux parasites

Ce palmier est peu rustique et donc craint le gel dés -10°C. En revanche, il résiste bien aux maladies et aux prédateurs lorsqu'il n'est pas trop arrosé l'hiver. Les fruits sont délicieux crus ou cuits et servent à la fabrication de vin de palmier.

 

 

Le PALMIER DE FLORIDE

Un Serenoa repens en fLorideOrigine

Serenoa repens est une espèce de palmiers nains. Comme d'autres espèces, il est appelé « Palmier de Floride » ou « Chou palmiste ».

Il affectionne les terrains secs et sableux, les dunes et les plaines côtières, les pinèdes inondables ou non. Il couvre de grandes surfaces dans une grande partie de la Floride, pouvant former des peuplements assez impénétrables. Par son écologie, ce palmier apparaît comme une plante rustique.

 

Culture

Ses fruits récoltés sur les peuplements naturels et séchés sont commercialisés. Ils évoquent des olives noires (taille, forme et couleur). Ils seraient consommés comme des « petites dattes » par les indigènes de la Floride jusqu'à l'Amérique du Nord. Les anciens habitants indigènes (Indiens de Floride et peut-être Maya), l'utilisaient pour ses propriétés médicinales et mystiques. On lui attribue notamment des propriétés aphrodisiaques qui entreraient dans la préparation de philtres d'amour. En médecine traditionnelle, les Indiens auraient utilisé les fruits pour soigner la cystite, la gonorrhée, l'hyperplasie prostatique ou encore les irritations des muqueuses.

 

Résistance au froid et aux parasites

Ce palmier est résistant à l'inondation et extrêmement résistant au feu. Sa résistance au gel ne dépassera pas les -12°C pour la forme bleue et jusqu'à -15°C pour la forme verte. Sa vulnérabilité aux insectes nuisibles est également possible.

 

PALMIER HAWAIEN

Un palmier HawaienOrigine

Le palmier hawaïen ( Brighamia insignis ) comme son nom l'indique provient de l'archipel d'Hawaïen où il ne subsiste que quelques spécimens sur l'île de Kauai. Il fait malheureusement partie des plantes en voie d'extinction.

 

Culture

Le palmier hawaïen est très présent depuis quelques années dans les jardineries dans le but de sauvegarder l'espèce. Le palmier hawaïen est une plante qui demande de la lumière, sans soleil direct, si elle est cultivée à l'intérieur. En été, vous pourrez la sortir en l'installant dans un endroit ombragé.

 

Résistance au froid et aux parasites

Cette espèce supporte mal les températures inférieures à 10°C. Les anciennes feuilles laissent place à de nouvelles feuilles, mais un état de stress ou une attaque d'araignées rouges peut causer le jaunissement et la chute des feuilles du palmier hawaïen. Il peut être touché par des attaques de papillon du palmier et de charançon rouge.

 


 

Quel que soit le palmier que vous choisirez, il est indispensable de le soigner et de le traiter contre le charançon rouge et le papillon du palmier dont les larves provoquent des blessures parfois irréversibles.

Piègeage biologique du charançon rouge du palmier
Piègeage biologique du charançon rouge du palmier
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...